Difference between revisions of "History.fr"

From Synfig Studio :: Documentation
Jump to: navigation, search
m (small typos)
m (Redirected page to History/fr)
 
Line 1: Line 1:
Ce qui suit est un peu la "bio" professionnelle du créateur de Synfig, mais c’est une bonne présentation du pourquoi Synfig est devenu ce qu’il est actuellement.
+
#REDIRECT [[History/fr]]
 
+
[http://www.deepdarc.com/resume.pdf Robert Quattlebaum]  est l’ingénieur concepteur de Synfig. Il a investit trois ans de sa vie et une part substantielle de ses revenus dans ce logiciel et la société qu’il a créé, les [http://voria.com/ Studios Voria].
+
 
+
Robert a toujours eu une passion pour les ordinateurs et un réel talent d’ingénieur. Au collège, Robert  appris lui-même à  les utiliser mais aussi comment les programmer. Au lycée, Robert acheta le kit développeur de la PlayStation® Sony® [http://en.wikipedia.org/wiki/Net_Yaroze Net Yaroze] et commença à développer quelques jeux de PlayStation® incluant un  jeu de combats de robots multi-joueurs en 3D appelé [http://www.deepdarc.com/blaze Blaze of Glory].
+
 
+
Apres son diplôme de fin de cursus il intégra le  [http://www.digipen.edu/ DigiPen Institute of Technology], une école de design et de programmation de jeux vidéos située à Redmond, Washington. Durant son séjour, il fut considéré comme un des meilleurs ingénieurs de sa classe et largement respecté  pour sa capacité à créer un code clair et solide.
+
 
+
DigiPen exposa Robert a une multitude de nouvelles idées et expériences, toutes n’étant pas forcement et directement liées au développement logiciel ou aux jeux vidéos. Regarder et apprécier les [http://fr.wikipedia.org/wiki/Dessin_anim%C3%A9 dessins animés] devint un agréable passe-temps.
+
 
+
Près de la fin de sa deuxième année d’études, Robert commença  à réfléchir à quel type de logiciel d’animation était utilisé pour la production de dessins animés, et d’animation 2D en général. Quand il demanda à des amis animateurs comment de tels logiciels fonctionnaient, il fut surpris de constater comment ces derniers étaient malaisées à utiliser. Cela l’amena à réfléchir sur la manière dont il ferait différemment les choses.
+
 
+
Robert imagina comment un tel logiciel devait fonctionner — la solution idéale. Apres en avoir [http://voria.com/original_voria_email.pdf expliqué les concepts] à ses amis animateurs et quelques professeurs, il conclut que le développement de ce logiciel était une aventure possible a tenter. Ayant eu tous ses UV pour passer son DUT d’ingénieur, Robert quitta DigiPen pour commencer le développement a plein temps de qui deviendrait plus tard Synfig.
+
 
+
Apres un an et demi de développement logiciel a plein temps, Robert créa [http://voria.com/ les Studios Voria, LLC] un studio d’animation qui pourrait utiliser les outils qu’il avait créé pour lui donner un aspect compétitif dans la production d’animation. La première production de la société ;  [http://prologue.voria.com/ Prologue], fut montrée à l’[http://en.wikipedia.org/wiki/AnimeExpo AnimeExpo 2004] et à la [http://en.wikipedia.org/wiki/San_Diego_Comic_Con ComicCon 2004]. Même si Prologue était une animation somme toute assez primitive, elle reçut un accueil plutôt positif.
+
 
+
Cependant, entre les tâches de développement logiciel, de management, de marketing et de business networking, Robert fut submergé. Malgré quelques vaillantes tentatives de toucher des clients [http://web.archive.org/web/20060511213950/http://voria.com/index.php?module=ContentExpress&func=display&ceid=11 les Studios Voria, LLC arrêtèrent leurs opérations] le 10 décembre 2004. Mais ce ne fut ni la fin de Voria, ni de Synfig.
+
 
+
Contrairement à beaucoup d’autres sociétés dans des situations similaires, Robert réalisa que Voria était unique dans le sens ou elle avait un produit — un logiciel d’animation qu’il avait développé durant les deux dernières années et demie. Ce logiciel avait été le maillon fort de toute cette aventure.
+
 
+
Robert a peu de regrets concernant ces 3 années passées et considère qu’elles ont été une formation intense au le monde réel, qui dépasse tout ce qu’il aurait reçu s’il avait continué à travailler à son diplôme final.
+
Robert mit Synfig sous licence libre GNU GPL en la donnant à la communauté des logiciels libres pour développement et utilisation.
+

Latest revision as of 18:46, 16 March 2017

Languages Language: 

English


Redirect to:


Languages Language: 

English